Splitboard, snowboard de randonnée et groupes privés.

Le splitboard, 2 skis pour avancer, 1 planche pour s’amuser.

Splitboard ou snowboard de randonnée.

Splitboard, snowboard de randonnée et groupes privés

Vous êtes snowboarder et déjà adepte du hors-piste et des grands espaces, vous avez toujours envie d’aller voir ce qu’il y a plus loin ou désirez quelque chose de nouveau ? Il vous reste alors à découvrir le splitboard et parcourir ainsi à fond les notions d'évasion et de premières traces ! La pratique du splitboard permet aux snowboarders de découvrir des espaces inaccessibles par gravité depuis les remontées mécanique, à l'instar du ski de randonnée. De parcourir en snowboard des coins tranquilles mais au charme fou pour faire sa trace loin des autres.

Je vous propose de découvrir le splitboard dans les Alpes (Chamonix, Megève, Courchevel, 3 Vallées et d’autres domaines). Il est possible de découvrir le splitboard une première fois sur une demi-journée, mais il est préférable d'effectuer ces sorties à la journée pour accéder aux endroits les plus sauvages et en profiter pleinement.

Qu'est-ce-que le splitboard ?

Le splitboard est le nom donné à la pratique du snowboard de randonnée. C'est en effet comme ça que se nomme la planche qu’on utilise - une splitboard - pour gravir des pentes et sommets enneigés en snowboard. En utilisant le même matériel pour la montée et la descente. Un gain de poids et un aspect pratique indéniable.

Comment ça fonctionne ?

A la montée : le principe est simple, la planche de snowboard se sépare en deux parties et permet au pratiquant d'évoluer de la même manière qu'en ski de randonnée. C’est-à-dire, une partie sous chaque pied. Pour pouvoir se déplacer à la montée il est nécessaire de fixer sous chaque partie des "peaux de phoque" – artificielle bien sûr ! Elles permettent de glisser vers l'avant et non vers l'arrière. On utilise en plus des bâtons de ski prévus pour la randonnée afin de favoriser la propulsion.

Les fixations de splitboard sont amovibles. On obtient ainsi une position classique snowboard. Et une position de montée, pour laquelle les fixations vont se mettre face aux skis et où le talon restera libre pour faciliter le déplacement. Permettant de s’approcher du mouvement de la marche. Ces fixations sont utilisables avec des boots classiques, vos boots sont donc les bienvenues.

A la descente : il suffit d’assembler les deux parties de la splitboard grâce au système de fixation approprié. Les fixations passent en position de descente, c'est-à-dire une position classique en snowboard, elles permettent également de renforcer la cohésion des deux parties de la planche. Peaux et bâtons dans le sac et c'est parti pour faire sa trace !

Sécurité et pratique du splitboard

Pour des raisons de sécurité évidentes les groupes en splitboard n’excèdent pas 6 ou 7 personnes. Les petits groupes, en famille ou entre amis, apportent une émulation bienvenue dans l’apprentissage de la glisse et permettent d’oublier plus aisément les appréhensions de chacun pour se concentrer sur l’essentiel : la beauté du paysage. Je vous propose des sorties à la journée ou demi-journée, jusqu’à l’engagement sur plusieurs jours ou semaines. Des programmes adaptés et adaptables.

Matériel Splitboard

S’adonner aux joies du snowboard de randonnée c’est goûter à la quintessence de la glisse! Pour profiter au maximum d’un environnement grandiose et de sensations incomparables, il faut placer la sécurité au-dessus de tout. C’est mon rôle de moniteur, et pour se faire je mets à votre disposition l’indispensable triptyque de sécurité : DVA (Détecteur de Victime en Avalanche), Pelle, Sonde. Je vous prête le matériel de sécurité hors-piste et vous apprends à vous en servir pour le manipuler en toute confiance.

A savoir !

Pratique encore marginale elle a tendance à se développer un peu en France. A l'origine une splitboard - littéralement "planche qui se divise" en anglais - se compose de 3 parties pour former 2 skis à la montée et une partie centrale que l'on accroche sur le sac. L'avantage de ce système est réel : il permet d'évoluer à la montée avec un "vrai" ski à chaque pied et donc de faciliter l'évolution en neige profonde et en pentes raides. Mais le marché aujourd'hui propose essentiellement des splitboards en 2 parties, deux skis très larges à la montée est donc moins maniables. Le coût de production inférieur que représente ce système n'est certainement pas étranger au choix des principales grandes marques de glisse.